Le forum de Shinokami : BDs et mangas en ligne !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les poèmes de Sulivan...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 3:40

Morose



De beaux nuages roses m’inondent cotonneux
Mais mon âme morose ne les distingue du bleu
Mon horizon gris clair s’assombrit à grand pas
Et mon cœur qui se perd ne s’en aperçoit pas
Je marche vers le couchant m’en remet au déclin
Seuls les oiseaux piaillant m’accompagnent en chemin
Tels les âmes des morts fuyant vers le Tartare
Ils peuplent le décor de volants cauchemars
Je me heurte soudain au cadavre fumant
D’un trop ancien dessin couvert de faux semblants
Mais je reprends ma route dépassant mon passé
Qui me hante des doutes d’un futur trépassé
La porte s’ouvre à moi dernier pas vers la mort
Lors vide de tout émoi je m’en remet au sort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeid
Loup comedien kamikaze
avatar

Messages : 1260
Inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 13:48

C'est pas mal.
J'ai toujours voulu voir "piailler" dans un poème.
un futur trépassé ?
Est ce que ça veux dire que le futur dans ce cas là est plus ou moins déjà prévisible et noir ?
Il y a juste le vers ;
Mais je reprends ma route dépassant mon passé
qui a beaucoup de "mais, ma, mon"," mais ça doit pas être bien grave :146:

On crois que c'est joyeux avec les nuages cotoneux et en fait à la fin ça approche de la mort...
Faut appeler au secours avant, peut être que quelqu'un entendra :435:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 13:55

J'ai toujours été assez pessimiste quand au futur, d'ici à dire qu'il est prévisible? Je le vois sombre voila tout.
J'ai un super long poème qui fait 11 pages que j'ai agrémenté de photos prises par moi même et modifiées avec photoshop... Je ne pense pas le poster entièrement ici mais je vais vous mettre le début...
Sinon j'ai fait un petit poème à ma copine hier, elle le décors et on l'enverra après ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeid
Loup comedien kamikaze
avatar

Messages : 1260
Inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 13:59

Qu'il en soit ainsi !

Nous avons tous le pouvoir de rendre le futur brillant. Encore faut-il le trouver et l'utiliser à bon escient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 14:10

Premier Horizon: Limites



Horizon barbelé plein d'épines sans rose
Horizon de récits sans vers et sans prose
Horizon blanc lumière sans couleurs ni éclats
Horizon limité sans barrières ni joies

L'horizon me regarde c'est un cheval boiteux
Et moi son temps passé me reflète en ses yeux
Un regard chromatique aux couleurs estompées
Et un corps de la mort aux couleurs triturées
C'est là le seul chemin et rien pour l'arrêter
Pérégrinant longtemps sentier de ma pensée
Je suis cette étincelle qui y mettra le feu
Je suis ce suicidaire qui avance boiteux

Je regarde l'horizon rougeoyant
Le sang vain coulant doucement dans le lointain
Main sur le cœur poing serré seins en pleurs
Fleurs sans pétales odeur de mort horreur scandales

Horizon limitant mes propres horizons
Olivier sans olives olive sans oliviers
Réel ou irréel si tant est que réel
Imaginaire faussé créant l'imaginaire
Zarathoustra lui même n'est que Zarathoustra
Oméga sans alpha est toujours l'oméga
Néant de ce monde quand ce monde de néant

Grands horizons folie vague meurtrière
Terre nourricière raison regards réduits
Orient rouge dictature
Democrature dissident monde qui bouge

Pas à pas je recule car l'histoire n'est pas sûre
Qui parsemée d'embûches se finit sur un mur
Des histoires empilées des briques à l'infini
Des briques posées par l'homme clôturant ma folie
Je suis un être libre pourtant plein de limites
Tableau bien encadré mais sans lignes de fuite
Regarde mes yeux fixés ils fixent le passé
Car le futur fait peur qui de noir crayonné

Quand tout et son contraire
N'est que l'inverse de ce qui est sans être
Je me perds dans l'horizon qui en devient un autre
Toujours plus loin de moi comme un songe qui s'estompe
Encre de Chine coulant en ce noir occident
Elle écrit sur nos murs engagés des mots eux décriés
Car l'utopie est morte les Dazibao brûlés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 14:15

Quatrième Horizon: Perdu





Quand tout le monde bêle sur un La
Moi je bêle do si la sol fa
Je suis un mouton musical
Quand on me souffle dans le trou d'bal

Mélodieuse musique de la mort
Ma mémoire mélomane emplit
Marche des mômes morts l'arme à la main
Méritant meilleurs lendemains
Mélancolie qui me remplit
Misère d'un monde où des mômes meurent

Je suis ce suicidé à la cause d'une nation
Ce soldat inconnu dont on rabâche le nom
Que l'on gerbe de fleurs lorsque vient la saison
D'enfermer le peuple dans l'horizon-nation

Je suis l'alexandrin qui a perdu pied

Ma tête explose en sang
Ma cervelle se répand
Mon sang gicle incessant
J'ai entendu le monde

Homériques envolées lyriques
Oraison qui éclaire ma raison
Rimes et parfaite rythmique
Illuminent des lunes de passion
Zygomatique qui se contractent
Oniriques poètes qui pleins de tact
Nagent dans le beau acte après acte

La modernité c'est du passé
Nos contemporains sont en retard
Le futur c'est effacé
Demain il faisait noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeid
Loup comedien kamikaze
avatar

Messages : 1260
Inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 14:44

Ce que j'aime bien :
Sulivan a écrit:


Horizon barbelé plein d'épines sans rose
Horizon de récits sans vers et sans prose
Horizon blanc lumière sans couleurs ni éclats
Horizon limité sans barrières ni joies

Pas à pas je recule car l'histoire n'est pas sûre
Qui parsemée d'embûches se finit sur un mur
Des histoires empilées des briques à l'infini
Des briques posées par l'homme clôturant ma folie
Je suis un être libre pourtant plein de limites
Tableau bien encadré mais sans lignes de fuite
Regarde mes yeux fixés ils fixent le passé
Car le futur fait peur qui de noir crayonné

Mélodieuse musique de la mort
Ma mémoire mélomane emplit
Marche des mômes morts l'arme à la main
Méritant meilleurs lendemains
Mélancolie qui me remplit
Misère d'un monde où des mômes meurent

Je suis ce suicidé à la cause d'une nation
Ce soldat inconnu dont on rabâche le nom
Que l'on gerbe de fleurs lorsque vient la saison
D'enfermer le peuple dans l'horizon-nation

Je suis l'alexandrin qui a perdu pied

Ma tête explose en sang
Ma cervelle se répand
Mon sang gicle incessant
J'ai entendu le monde

Homériques envolées lyriques
Oraison qui éclaire ma raison
Rimes et parfaite rythmique
Illuminent des lunes de passion
Zygomatique qui se contractent
Oniriques poètes qui pleins de tact
Nagent dans le beau acte après acte

La modernité c'est du passé
Nos contemporains sont en retard
Le futur c'est effacé
Demain il faisait noir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 14:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerinn
Chef de meute
avatar

Messages : 3518
Inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 15:45

Très impressionnant...
J'avoue que je ne saisis pas toute la richesse des sens qui constituent le poème, mais l'ambiance et les sentiments se détachent très vite. Du coup on est bien pris dedans.
J'aime beaucoup la mélodie de tes phrases ^^

Il y a juste une chose qui m'a sauté aux yeux, il n'y a jamais de ponctuation, enfin j'imagine que c'est fait exprès et que tu cherches une cadence régulière dans chacun de tes vers :435:

Le dernier poème avec le dessin m'a particulièrement plu. Encadré comme ça... J'aime énormément le sujet du poème, l'harmonie entre le dessin et lui. De plus le fait qu'il soit illustré et qu'il devienne lui-même un élement du dessin, fait qu'on le lit aisément.

C'est en tout cas mon avis :405:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ookami-fanzine.fr
Rémi
Loup noir
avatar

Messages : 255
Inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Mer 22 Juil - 22:14

J'aime bien le tout dernier poème, peut-être aussi est-ce le plus accessible, pis l'illustration est vraiment chouette. ^^

Pendant que j'y pense, puisque tu apprécies Boris Vian, le groupe Eiffel a magnifiquement repris en musique il y a quelques années son "je voudrais pas crever", si tu ne connais pas je te le recommande chaudement.
:00020:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Jeu 23 Juil - 0:16

Yeah, je connais Eiffel en effet et j'aimes bien, mais les têtes raides ont aussi repris "je voudrais pas crever" sur l'album "Fragile" (loin d'être leur meilleur album à mon goût sauf les pistes "Fragile" et justement "Je voudrais pas crever") et leur reprise est super...
Sinon j'aimes bien Vian chanté par Vian ou par Réggiani.
Niveau musique, j'écoutes aussi beaucoup Ferré, Brel, Brassens, Noir désir, Loic Lantoine et tant d'autres encore. :00049:
Et puis sinon merci pour vos coms, ça me fait super plaisir et merci à la dessinatrice :0003: .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sulivan
P'tit loup
avatar

Messages : 59
Inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   Lun 27 Juil - 1:01

Le jour de ma naissance le monde s'est arrêté
Il est encore en pause pour une éternité
C'est seulement à ma mort qu'il reprendra sa ronde
Rattrapant le retard de minutes en secondes

Le monde cette boule inerte recouverte de gris
Comme une orange bleu que le ciel assombrit
Reprendra ses couleurs en même temps que sa course
Qui le mènera directe aux bras de la grande ours

Après que je ne parte Terre quittera enfin
Ce triste vide stellaire à l'horizon sans fin
Et les rêves les plus fou de tous dieu tyrannique
S'exauceront alors dans leurs yeux acryliques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les poèmes de Sulivan...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les poèmes de Sulivan...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de Shinokami :: Le coin culture :: Pour toi, Public !-
Sauter vers: